sous le cerisier

MA recette de cookies

Alors, oui, d’accord, je crois qu’il doit y avoir de par le net au moins trouze millions de recette de cookies, et chaque blog de cuisine / de lifestyle / de vie de famille propose une, voir plusieurs, recette. Mais justement! La recette de cookies, c’est un peu un exercice de style, le portait chinois de l’auteur: « Et si vous étiez un cookie vous seriez comment? »

Pour ma part, si j’étais un cookie, je serai:
– moëlleuse… j’adore les gros cookies bien gonflés, fondants, moëlleux à l’intérieur, presque pas cuits… Je ne suis pas du tout adepte des cookies biscottes qui croquent sous la dent!
– versatile: qui change en fonction de l’humeur du cuisinier (et des ingrédients dans son placard!)
– pas vraiment légère légère… je reste sur la version gourmande au beurre. Même si les quelques essais à la banane que j’ai pu faire sont savoureux, on y perd trop à mon gout du coté biscuit pour tendre vers une texture de pain.

Voici donc ma version, pour environ 12 gros cookies:

  • 350g de farine
  • 125g de sucre
  • 125g de beurre
  • 1 oeuf
  • 1 pincée de sel
  • 1/2 sachet de levure
  • garniture: pépites ou gros morceaux de chocolats, fruits secs, graines…

Préchauffer le four à 200°C (th. 7).

Mélanger les ingrédients secs (farine, levure, sel, sucre).

Faire juste fondre au four à micro-onde ou au bain marie le beurre, l’ajouter au mélange à la farine et mélanger.

Ajouter l’oeuf et mélanger à nouveau.

Une fois le mélange homogène, ajouter la garniture, mélanger.

Version noix de coco et gros morceaux de chocolat
Version baies de goji, graines de tournesol et amandes

Former des boules entre les mains, les aplatir légèrement en les déposant sur une plaque antiadhésive (ou recouverte de papier sulfurisé). Les boules ne vont pas trop « couler », donc elles doivent avoir déjà une forme de cookie. Les espacer un peu car elles vont prendre du volume.

Version nature, avec la pâte juste allongée d’un peu de lait, pour ptitchat

Enfin, les enfourner pour environ 10 minutes (moins pour un four à chaleur tournante), et surveiller.

Les sortir une fois gonflés, et très légèrement colorés. Ils semblent encore mous, c’est normal, ils vont durcir en refroidissant. Moi c’est encore bien mous sortis du four que je les préfère, avec les morceaux de chocolat encore coulants!

Le goûter parfait!


Laisser un commentaire